Hair/Make up/Skincare/Une petite mise au point

La beauté de mère en fille

titleblog
 
 
 
Sera accusé coupable de sacrilège celui ou celle qui ne sait pas que le 25 mai c’est la fête des mères! Vous allez me rétorquez « que la fête des mères c’est tous les jours- et que de toute façon c’est une fête commerciale ayant pour but de pousser la populasse à encore plus de consommation, Capitalisme, Marx, le monde de la finance, corporatisme, Franc-maçons, sous-marins, illuminatis, pétrodollars toussa toussa, – et Toc!  »  Je répondrais ceci: « Mon blog ne s’appelle pas « nos mamans chéries »! Autant profiter de la journée qui leur est consacré pour en faire un article. C’est mieux que rien! En toute simplicité! »
Parce que, oui, je voue un culte sans bornes à ma mère. Certaines d’entre-vous plus, d’autres moins. C’est votre vie et aucune relation ne se ressemble et ce n’est certainement pas moi qui vais vous dire comment la gérer.  Le but ne sera pas, non plus, de chanter une ôde épique envers celle qui m’a vue naître, de glorifier le courage des mères qui accouchent sans péridurale, de celles qui entreprennent et réussissent à concilier avec brio vie professionnelle et personnelle, ni même de crier honte à l’ado qui fait baver sa madre avec son insolence. C’est à vous de sacraliser votre mère ou non, de l’aimer ou non, de la respecter ou pas.
Non, juste pour vous dire , que la mienne c’est de la débrouille en boîte , du chocolat avec les calories en moins. Cet article sera donc consacré à tout ce qu’elle m’a transmis en matière de beauté. Les secrets de  Grand-mère c’est bien, mais celle par qui j’ai héritée des astuces, des techniques et des produits c’est ma bonne maman méditerranéenne .

Epilation au sucre

L’épilation au sucre est, je crois, mon premier souvenir lié à la beauté . Je me rappelle parfaitement, enfant, piquer le caramel dans la casserole et en faire un sucette à l’aide d’une cuillère. Je la voyais s’appliquer avec dextérité et concentration, arracher ses poils (yummi!) sans un mot, sans un bruit.

Ma première épilation au sucre fut catastrophique. Je l’ai subis de force, parce que j’avais l’audace de me raser les aisselles, et que ma mère, qui avait l’avantage de l’expérience, refusait à ce que sa fille termine sa vie avec des aisselles foncées (le carnage des peau mates et foncés, encore une fois!) Après m’avoir administré du paracétamol, elle a littéralement jeté mon corps d’adolescente en crise dans la baignoire, levé mon bras et arraché ces poils qu’elle ne pouvait voir.

Le lendemain, après qu’elle m’ait offert un CD (oui, on avait conclu un marché), elle me montra point par point comment réaliser cette pâte en me disant d’un air autoritaire « Ca t’évitera de dépenser des milles et des cents chez l’esthéticienne ! ».  Autant vous dire d’emblée que, j’ai mis des années à maîtriser la cuisson et la technique, mais je ne regrette absolument pas, parce que ça m’a effectivement évité de dépenser une blinde et le peu que j’ai pu voir en maîtrise de cire orientale m’a , comment dire…, rapidement refroidie

epilation

 

 

 

masqueolive

 

S’il y a bien une partie du corps que ma mère vénère, ce sont les cheveux. Les cheveux c’est sacré. C’est donc très tôt que j’ai eu le privilège de faire baigner les miens dans l’huile d’olive et l’oeuf, sans chichis, à l’ancienne. L’odeur forte me dégoutait, c’était horrible. C’est à l’âge adulte qu’on se rend compte des bienfaits et je ne la remercierais jamais assez d’avoir pris aussi bien soin de ma touffe frisée.

 

olive oil on wooden table

 

 

 

 

hydrolats

 

 

Le garde-manger de ma mère ressemble à une herboristerie. J’ai littéralement baignée dans les hydrolats que ma grand-mère lui distillait artisanalement tous les ans selon la période et qu’elle gardait précieusement. La rose pour apaiser, la fleur d’oranger pour l’éclat, le géranium et la menthe pour resserrer les pores et assainir la peau. Bref, chez moi, c’est Aromazone.

ma

 

 

hammam

 

La « Kessa » (oui parce que parler de gant de « Kessa » a une tendance à fortement m’irriter , et parce que ça signifie littéralement gant de gant et vous concéderez  que ça ne veut strictement rien dire – LA Kessa parce que Kessa est un mot féminin, voilà pour le topo ) c’était sans aucun jeu de mots, le meilleur moyen de torturer un enfant agité. La madre, ayant une vision de l’hygiène très poussée, j’y avais le droit toutes les deux semaines après un  bain que je considérais comme brulant, et qu’elle m’ait bien enduit de savon d’Alep.

C’est aujourd’hui devenu mon rituel hebdomadaire qui m’aide à m’endormir comme un bébé.

La Kessa s’utilise à vos risques et périls. Frottez énergiquement mais à un rythme régulier ( oui,le rythme c’est le petit truc qui va faire sortir les peaux mortes à coup sûr) Je crois bien que je dispose d’une dizaine de Kessa.  Evitez par contre d’acheter ce truc à 10 Euros le gant. Les miens ont du à peine me couter plus de 2 euros.

kessa

 

 

 

brushing

 

Dans la catégorie « comment faire mieux que le coiffeur et gagner une vingtaine d’Euros » ,  je crois que ma mère dépasse toute compétition. Je pense même qu’elle a ratée une de ses vocations, à savoir le brushing; pas les plaques lissantes hein; mais bien le sèche cheveux et toutes les brosses qui vont avec. Le syndicat des coiffeurs de France et de Navarre semble avoir décidé que les cheveux frisés et épais étaient impossible à dompter. Par conséquent l’adage « on est jamais mieux servi par soi-même » n’a jamais eu autant de sens. La madre a le poignet tellement flexible, la main tellement habile, qu’elle réussirait à rendre un contorsionniste jaloux . La fibre capillaire et la puissance du sèche-cheveux n’a plus aucun secret pour elle. Tu veux du lisse? En voici! Du flou? En voilà du flou !

Et c’est presque naturellement (non en fait ce fut une vraie galère!) que j’ai hérité de son savoir-faire. Bien que je laisse la plupart du temps mes cheveux sous leur aspect naturel (càd frisés), j’aime avoir la liberté de changer, sans dépenser une vingtaine d’Euros et ce sans utiliser les plaques lissante que je considère comme une vrai galère .

Han mais oui, faire un brushing c'est über-fastoche

Han mais oui, faire un brushing c’est über-fastoche

 

 

 

 

Bien évidemment, cet article ne parle pas exclusivement de beauté, mais d’une relation fondée sur l’amour, la tendresse et la transmission, d’accompagner sa fille vers une vie autonome et ce même dans des choses un peu plus « légères ». Cet article est aussi une déclaration d’amour que ma mère ne lira jamais (le monde d’internet se résumant à Google, Youtube et Skype à ses yeux).

 

Nous avons toutes et tous hérité de petites choses pour adoucir notre quotidien et pas forcément de notre mère. Quelles sont les astuces beauté qu’on vous a divulgué et qui vous ont paru utiles ?

Dites moi tout

 

 

LOVE, KISSES & SUN

 

Suivez moi sur les réseaux sociaux pour discuter dans la joie et la bonne humeur!

Capture d’écran 2014-02-23 à 03.17.57

 

 

Capture d’écran 2014-02-23 à 03.17.26

 

 

 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

8 réflexions sur “La beauté de mère en fille

    • Bonsoir la Cigale et la Fourmi, ton commentaire me va droit au coeur. Je suis heureuse si j’ai pu te faire esquisser un sourire ou t’émouvoir. Tu as dis le mot: héritage et c’est aussi de cette manière que je le considère. Il faut avouer que c’est drôlement pratique 🙂

      PS: Ma mère ne sait même pas que je tiens un blog :p

      Des bises parfumées ❤

  1. Magnifique article! Merci pour se moment de partage!! Tu as une mère au top! J’adore !! Du côté de chez moi c’est surtout ma grand mère qui me donne le plus souvent des astuce! ( telles plantes pour telles mots…comme manger une feuille (jeune pousse) de goyavier quand on a mal au ventre, etc…). Pour le masques a l’huile d’olive j’étais un peu septique mais ayant les cheveux frisés tu me donnes envie d’essayer! Serait-il possible de savoir comment tu procédes?? Et surtout concernant la recette de la cire! C’est secret de famille ou on pourrais la savoir? Car je fait comme toi avant (sauf que bien sur de n’est vraiment pas le top)! Merci et vivement un prochain article!!

    • Coucou Lyah, c’est avant tout moi qui te remercie pour ton très joli commentaire, qui, je dois l’avouer ne me laisse pas insensible: je suis flattée 🙂 Les secrets de beauté ont quelque chose de très passionnant, car partagé avec amour et bienveillance. Je ne connaissais pas l’astuce des feules de goyavier. Je retiendrais au cas où. Dans tout les cas ça m’a l’air super intéressant. 🙂
      Pour l’huile d’olive a l’avantage de nourrir et d’hydrater les cheveux. Tu verras, tes boucles seront plus souples et plus douces. Pour celà je te conseille de rester une nuit avec, pour plus d’efficacité en protégeant tes cheveux à l’aide d’un foulard. L’odeur est assez entêtante mais ça vaut vraiment le coup . Pareils si tu as des pellicules: mélangé à l’ail c’est un traitement de choc! Sinon, rien ne t’empêche de rester deux heures avec. C’est à ta guise. Quand je fais mon bain d’huile, je démêle délicatement mes cheveux, parfois sans rien, parfois avec un démêlant, je départage mes cheveux en 4 et commence par le bas. Enfin j’enduit généreusement de l’huile d’olive sur mes cheveux sur tout sur les racines, fais un chignon puis j’enroule ça rapidement dans un foulard.

      Voilà pour ce qui est de ma technique, mais rien ne t’empêche de procéder autrement. 😉

      Pour ce qui est de la cire orientale, je suis actuellement en train de préparer un article sur le sujet qui sera publié prochainement.
      Mais si tu es impatiente et que tu ne peux attendre, n’hésites pas à me contacter par mail ( en dessous de ma présentation) pour que je te file la recette et les bons tuyaux.

      Je te remercie encore pour ce commentaire

      Des bises ensoleillé

Tu veux lacher un commentaire qui pue le style? C'est ici

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s